Ce mois-ci, on lit.

       Julien Green voyait le livre, tel beaucoup d'entre nous, comme une fenêtre par laquelle on peut s'évader. Pour voyager, vibrer, apprendre, rire ou pleurer, chaque mois, je vous propose un petit pêle-mêle des sorties littéraires à ne pas rater : et il y en a pour tous les goûts !

Je ne vais pas vous mentir, pour commencer l'année et me remettre de mes émotions 2013, rien de mieux pour moi que l'aspect cocooning et girly d'un Revenge wears prada, the devil returns, la suite du célèbre Le diable s'habille en Prada de Lauren Weisberger (et oui je le choisis en version anglaise, ET version française que je lis une fois fatiguée, un bon pli à adopter pour ne pas perdre… son anglais).

Mon autre penchant de ce début d'année ? Me replonger dans (L)es archives inédites des services secrets, un siècle d'espionnage français (1870-1989). Oui, c'est un pavé. Mais un pavé tellement riche, tellement finement travaillé, bien écrit… qu'on peut même le lire dans le désordre, il reste follement intéressant. Tous les angles des services secrets y sont abordés, des dessous de l'affaire Dreyfus à la guerre d'Algérie, à la chute du communisme en passant par les grands personnages qui ont contribué à notre Histoire, nos Mata Hari et Alexandre de Marenches … A se procurer pour les fans d'histoire ou de polars (ou les deux), de quoi vous plonger dans une réalité qu'on ne fait bien souvent qu'imaginer.

Si ne vous n'êtes ni en période girly, ni en période historique (dommage, car l'Histoire je vais vous en parler sous toutes ses coutures), je vous propose les ouvrages suivants, plutôt des romans, pas forcément très longs, sortis ce mois de janvier 2014 et qui promettent véritablement de vous faire passer un bon moment ou de vous apprendre 2-3 trucs ! 

On commence par le dernier roman d'une écrivaine absolument magnifique. Autant dire que ce n'est pas pour rien qu'elle est l'heureuse (et légitime) gagnante du Prix du Roman Femina : avec Voir du Pays (éditions Grasset), Delphine Coulin nous plonge en Afghanistan et nous propose d'accompagner deux jeunes filles qui tentent d'oublier la guerre…

Dans la catégorie "attention, émotion", procurez-vous Réparer les vivants, de Maylis de Kerangal (éditions Verticales). Sorti le 9 janvier, il va faire un tabac chez les libraires. Les littéraires crient déjà victoire tant ce roman au sujet douloureux, intense semble se retrouver dans les mots et la construction. Un roman qui réveillera les sentiments de certains, qui ont pu connaître le même type d'événements, mais surtout qui ose soulever l'importante question du don d'organes et les interrogations laissées en suspens par beaucoup…Le "pitch" (oh outrage, elle dit "pitch"!) : de retour d'une session de surf dans le pays de Caux, trois lycéens sont victimes d'un accident sur la route qui les ramène au Havre. Simon, 19 ans, blessé à la tête, est déclaré en état de mort cérébrale. Ses parents ayant autorisé le don d'organes, le récit suit alors le parcours de son cœur et les étapes d'une transplantation qui bouleverse de nombreuses existences.

Pour les fans de BD – et ceux qui ne peuvent plus attendre le Festival d'Angoulême – sachez que la BD L'Epervier vient de fêter ses trente ans ! Cet anniversaire est célébré avec un nouvel album qui inaugure le troisième d'aventures d'Ariane de Troil. Enfin une héroine de BD qui fout la raclée aux braves mâles ! Rousse et téméraire, elle détonne dans le monde de la BD et on l'adore… Ce premier tome, toujours de Cothias et Juilard s'intitule : Les septs vies de l’épervier, Troisième époque, tome 1.

Le roman parti sur une idée complètement zarbi mais originale est attribué à Eric Chevillard et (Le) Désordre Azerty (Minuit) Son écriture aime le désordre, mais soucieux de mettre de l'ordre dans son recueil, l'auteur a choisi la disposition Azerty du clavier de notre ordinateur français… Oui, y'a de l'idée quoi ! Au moins à voir !

Mon prochain achat sera tout bonnement celui de Cruchaudet Chloé, Mauvais Genre. (Delcourt). Oui, j'avoue, je craque toujours pour les histoires de genre, rajoutez une action qui se passe dans les années folles, et je suis votre homme ! Enfin .. votre femme… enfin, bon là je ne sais plus. C'est ça Mauvais genre : une confusion des genres, des traumatismes de la guerre… Un déserteur horrifié par la guerre qui se travestit pour rejoindre sa douce Lucie : sans tomber dans un roman à l'eau de rose, sans omettre les détails des années folles et en soulevant les questions relatives au genre et ses problématiques à cette époque, le livre est bouleversant. Paul le fuyard, le traître, se travestit et … y prend goût. Sa sexualité est libérée, son destin, leur destin déchiré.

Enfin, on change carrément de registre et on passe côté bien être, histoire de relativiser sur les bonnes résolutions déjà perdues, et de repenser son régime et ses petits kilos des fêtes de fin d'année. Et pour cela, on se procure  Et si on arrêtait de se mentir ? Mentheour Erwan . Cycliste pro, il remporte la Coupe du Monde par équipe en 97, maillot jaune du tour de l'Avenir, l'auteur est un des premiers à dénoncé le dopage et les travers du sport haut niveau. Autant dire qu'on a tout bonnement envie de lui faire confiance. Encore plus lorsqu'il nous annonce : "Vous pensez que le gras fait grossir ? Que le lait est votre partenaire santé ? Vous croyez qu'un footing vous fera perdre des kilos ? Vous voulez maigrir en faisant un régime ? Détrompez-vous ! Ce qu'on entend partout dans les salles de gym, à la télé ou dans les magazines sur les régimes et le sport est en grande partie mensonger. " Ok. C'est bon. Où est-ce que je signe ?

 

Allez, bonne lecture et… de nouveau, bonne année !

 

Mallorie Lambilliotte

 

 

 

Ce mois-ci, on lit.
Ce mois-ci, on lit.Ce mois-ci, on lit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s