La réponse à cette maudite question : De quelle couleur était le cheval blanc d’Henri IV ?

La réponse à cette maudite question : De quelle couleur était le cheval blanc d'Henri IV ?

Mais, punaise, de quelle couleur il était ce fameux cheval blanc d’Henri IV ??

Question idiote ? Pas tellement … « Petit » retour de quelques siècles en arrière.

 

Le roi Henri IV (roi de France de 1589 à son assassinat en 1610) est l’un des plus grands cavaliers de son temps. Entraîné tout jeune par Carnavalet, le maître incontesté de l’équitation dans le royaume, Henri IV a tôt fait d’être réputé pour ses prouesses équestres.

C’est un véritable passionné, surtout de chasse à cour. Mais, le bon roi montre surtout sa maîtrise en excellant dans l’art de la guerre (reconquête du royaume, protestant, puis catholique, puis protestant puis…Bref, pour ceux qui seraient malheureusement largués en histoire : c’est à ce roi que l’on lui doit aussi les guerres de religion et l’Edit de Nantes).

Quoiqu’il en soit, à l’époque, Son Altesse Royale a tout intérêt à se distinguer de ses soldats. Pour se mettre en avant, Henri IV choisit souvent de parer sa monture…d’un drapé de plumes blanches ! Pas très discret sur le champ de bataille, il s’agit pourtant de la première trace d’un « cheval blanc ».

En réalité, ce cheval blanc, paré ou non de plumes, serait plutôt « Crème », voire gris comme beaucoup de chevaux dits « blancs » le sont en réalité. Ce cheval superbe à la robe blanche, est d’une grande rareté. Surtout il est d’un symbolisme royal incroyable : le blanc est sacré, il combat le mal, représente toute la puissance et la majesté d’un grand roi.

A la même époque, la France importait de nombreux chevaux Barbes, seule race jugée digne de donner naissance à la lignée d’un cheval de selle français. Dans le même temps on doit également la création des Haras nationaux, voulue par Henri IV.

Normal donc, que le roi ait souhaité le meilleur destrier. Son cheval « blanc » est ainsi réellement représenté sur nombre de peintures : sabots blancs, nez rose, tour des yeux clairs, le cheval porte toutes les caractéristiques du « Crème ». Un cheval si exceptionnel que les interrogations qu’il soulève sont remontées jusqu’à nous ! C’est dire que le bon roi attire ainsi tous les regards.

Encore aujourd’hui, la blague et comptine fait rire : mais de quelle couleur était le cheval du roi Henri IV ? Certains disent encore que Blanc serait en fait le nom du dit cheval. Et ils n’ont pas tout à fait tort : Henri IV aurait appelé son cheval Albe, ce qui signifiait alors « Blanc » !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s