Entrez dans la dimension de l’Etrange Festival

Entrez dans la dimension de l'Etrange Festival

Le Forum des Images, j'y allais surtout quand j'étais étudiante, l'histoire, le ciné, leurs collections tout ça… C'était free access pour nous.

Et puis c'est le truc de Crumble un mardi par mois, donc bon non, c'était son truc.

Mais en même temps y’a ce fucking awesome festival qui me fait un peu de l’oeil à chaque fois (l’aguicheur !), comme tant d’autres festochs et cycles cinématographiques là-bas qui sont hyper intéressants, j’ai nommé le seul, l’unique, le percutant, original et excellent :

L’ÉTRANGE FESTIVAL.

étrange, adj et subst.masculin : Hors du commun, inhabituel, qui sort de l'ordinaire. Qui frappe par son caractère singulier, insolite, surprenant, bizarre. 

 

Mises à part les deux fois où j’ai eu la joie d’y participer, et où je ne découvrais qu’un à trois films max, je trouvais les tarifs pas franchement abordables pour en profiter étant donnée ma situation (tarif à peu près normal sur Paris pour une séance entre 6 et 8,50€ environ, à part la carte 5 places qui est bien moins cher qu’ailleurs, donc pour regarder un max de film, c’était un peu limite pour moi, même si raisonnable en soi). 

Et là… Super Crumble arriva avec ses maths et astuces :  » non mais comme tu veux prendre la carte forum illimité c’est bon  » – « Comment ça ? » –  » Bah c’est gratos, c’est comme une séance normale avec la carte, donc tu paies pas, tu paies que ton abonnement normal ». Ah ouai. Pas con le Golio d’Amour. Bref, j’ai découvert le graal, ET, BONUS, je peux même me le permettre. Le rêve de la cinéphile avertie quoi. Avec la carte du forum illimité (entre 7,50 et 9 euros par mois selon votre tarif), pas besoin d’ajouter quoi que ce soit pour participer au Festival ou aux différents cycles, masters class and Cie. Jusqu’à maintenant c’était un abonnement de trop. Cette année je lâchais un abo pour un autre, et surtout le changement de tarif du Pass Navigo me permettait d’aller barouder partout, tout le temps. Des économies. Un vrai plus pour quiconque calcule bien son coup et aime pouvoir se cultiver à sa guise.

Si tu veux te faire une orgie de films, tu l’auras compris : va prendre ta carte forum illimité jeune padawan.

 

Le calcul était vite fait : 96 € l’année, et rien que là, en 5 jours de festival, j’ai déjà amorti 88,50 € (prix pour 10 séances plein tarif) ou au moins 60 en mode réduction (pass 5 films en vente à 30 euros).

 

C’était parti ! 10 jours de festival, trois cartes blanches aux réalisateurs Benoît Delépine, Ben Weathley et Guy Maddin, des heures de découvertes, de partage, de films étranges, absurdes, horrifiants, rêveurs, sanglants, drôles, dérangeants, émouvants, complètement what the fuck???, et subtilement délicieux.

Complètement décalée, après avoir célébré ses 20 ans l’an passé, cette manifestation culturelle réserve encore du lourd cette année avec une 6e compétition internationale au sein de l’Hexagone. 7 premières mondiales, 9 européennes, 2 premières internationales, 37 premières françaises, rien que pour ce cadeau, cette exclusivité, ce sentiment unique pour tout cinéphile, on aime !

Il y en a pour tous les goûts (non étrange ne veut pas forcément dire gore ou effrayant, comme indiqué plus haut), déclinés en 3 nouvelles sections en plus de la compétition internationale et des pépites de l’étrange : Nouveaux Talents, MondoVision et Documentaires, des courts (70) et des longs (80), incluant même une spéciale turkisch. Cinéphile confirmé, amateur, simple curieux ou adorateur des autres dimensions, bizarrerie humaine ou Mage fasciné du grand écran, ce festival est pour vous. Que vous fassiez le choix d’un film, d’un pass 5, de plusieurs jours, ce choix sera le bon, je vous l’assure.

Dans le pire des cas vous aurez découvert un film trop incompréhensible pour que vous l’aimiez, mais hé, vous serez au moins le premier ou presque à pouvoir le dire. Dans le meilleur cas, vous aurez vu ou revu le film d’un super réal, vous serez le premier à vous dire WTF ? ou  » oaw, lui quand il sort en salle, faut que j’en avertisse le monde ». En plus, le vote du public compte alors faites vous plaisir ! 

Surtout, vous aurez l’occasion de rencontrer nombre d’équipes de films, et même de débattre avec des réalisateurs : des petits, des plus grands, des indépendants, des extrêmement connus dans leur pays et malheureusement pas du tout ici, alors il est temps de renverser la tendance et de rendre justice au 7e art du monde entier. C’est ça aussi l’Etrange Festival.

 

A noter que le nouveau cinéma de Montreuil, Le Méliès, accueillera le Festival après sa clôture pour 3 séances exceptionnelles le 14 septembre, et que l’art ne s’arrête pas là, il est toujours pluriel, puisque Arts Factory et La Galerie (Cabinet) des Curieux accueillent des expositions parallèles.

 

L’Etrange Festival c’est à suivre ici, sur notre Facebook et même sur le twitter de Culture Access.

On vous fera le bilan en fin de semaine 😉 Et en attendant : ON VOUS FAIT GAGNER DES INVITATIONS pour le film de votre choix, tant qu’il y a encore des places et que vous vous y rendez un peu en avance. Donc, abonnez-vous et stay tuned little freaky dudes

 

L'Étrange Festival du 3 au 13 septembre 2015 - Programme en ligne, ici. Forum des Images (à l'intérieur du Forum des Halles) 2 rue du Cinéma. Accès RER / Métro : Châtelet / Les Halles.

 

 

 

  • Qui frappe par son caractère singulier, insolite, surprenant, bizarre : D’étranges phénomènes. Un personnage étrange.
  • Se dit, en physique, d’une particule porteuse d’une étrangeté non nulle.

Entrez dans la dimension de l'Etrange Festival

" Il n'existe pas d'arts mineurs. Seules existent les noces étranges du conscient et de l'inconscience, la foudre exquise produite par le contact de la sagesse et de ce schizophrène que chacun porte en soi et dont il a généralement honte. La poésie, c'est le monstre, né de ces noces mystérieuses, de ce mariage brutal entre la surprise et les habitudes. Et peu importe la taille et la force musculaire du monstre. L'essentiel est qu'il naisse. Je n'en demande pas davantage. "

Jean Cocteau, préface pour La Chambre jaune.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s