L’Info en Bref – Retour sur ce début Octobre : il se passe quoi de l’autre côté du globe ?

L'Info en Bref - Retour sur ce début Octobre : il se passe quoi de l'autre côté du globe ?

Vous vous êtes paumés dans un endroit sans réseau depuis une semaine ? Vous avez tout simplement évité d’allumer la télé, la radio, et de lire n’importe quel article pouvant se nicher sous votre nez depuis ce début d’octobre, blottis dans votre plaid ?

Vous culpabilisez ?

Pas de soucis, Culture Access vous fait un rapide tour d’horizon de ce qu’il s’est passé hors Hexagone, et on s’arrête un peu plus longtemps sur le conflit israélo/palestinien.

C’est l’heure de l’Info en Bref.

 

 

 

GUERRE EN SYRIE : Ambiance Guerre Froide, avec une intervention russe critiquée. Après être accusée et légèrement remise à sa place après avoir attaqué des civils et des « petits extrémistes » plutôt que Daech, on s’étonne une fois de plus que la communauté internationale daigne faire semblant de se réveiller sur les véritables intentions de Poutine quant au cas syrien. On rappelle qu’il y a un an, Gorbatchev lui-même disait à qui veut l’entendre qu’on glissait vers une 3e guerre froide. Poutine cherche ainsi à frapper les ennemis du régime pour renforcer l’armée de son pote Bachar El-Assad. Déjà en 2013, alors que les puissances européennes et américaines voulaient sa fin, Poutine défendait corps et âme que Bachar devait rester en place. Depuis près de 40 ans, Damas et Moscou ont tissé de véritables liens, notamment avec le traité d’amitié et de coopération en 1980 (ça sonne presque bisounours dit comme ça, hein?). Ainsi, il y a bien sûr des intérêts aux frappes russes. Depuis longtemps par exemple LUKOIL qui domine le marché du pétrole en Russie trouve de nombreux investissements en Syrie. Benh oui, la Syrie c’est riche en gaz. Pratique. Puis, Poutine il a surtout des armes et des matières premières à vendre, et la Syrie, sur ce coup-là c’est un très bon marché ouvert. Et, il faut dire que l’économie russe est en récession. Poutine cherche donc à garantir son complexe militaro-industriel, ce serait près de 10 % des exports russes ! Fierté nationale et patriotique à l’intérieur, alliance ainsi renforcée avec l’Iran, politique russe… La Russie veut défendre son territoire, sa posture internationale, mais aussi et avant tout ses clients.

Bachar El-Assad et le président russe Vladimir Poutine

Bachar El-Assad et le président russe Vladimir Poutine

PAUVRETÉ DANS LE MONDE – Aujourd’hui, 9,6 % de la population mondiale vit sous le seuil de la pauvreté, soit avec moins de 1,90 $ par jour. En 2011, cela représentait 14 % de la population. Un signe encourageant selon la banque mondiale (un chiffre divisé par 3 en 25 ans), mais l’Afrique reste la plus touchée. En France, il y a quelques mois, l’UNICEF tirait la sonnette d’alarme : 3 millions d’enfants vivraient sous le seuil de la pauvreté dans l’Hexagone. Dans notre pays, on considère qu’une personne vit sous ce seuil lorsqu’elle touche moins de 60 % du salaire médian par mois, soit avec moins de 987 euros par mois. Néanmoins beaucoup de statistiques utilisent un seuil inférieur, à 50 voire 40 % du revenu médian. En janvier 2015, d’après l’observatoire des inégalités, près d’1 Milliard de personnes vivaient sous le seuil d’extrême pauvreté, avec moins de 1,25$ par jour. Entre 1980 et 2011, le nombre de personnes extrêmement pauvres a presque doublé en Afrique subsaharienne. Les inégalités de richesse persistent, même s’il existe un décalage entre le calcul des données et le moment où ces résultats sont fournis. Restent de nombreux défis à l’ordre du jour, avec en priorité bien sûr des progrès quant à l’accès aux soins.

 

CONFLIT ISRAEL / PALESTINE : le couteau, symbole d’une nouvelle escalade de l’horreur

Il y a un an, la situation en Israël connaissait un regain de tensions et une escalade de violence à Jérusalem, suite à la guerre de Gaza lors de l’été 2014. Fin août un accord de cessez-le-feu était décidé, avec intervention de l’Egypte dans les négociations. L’ONU intervient afin de mettre en place un mécanisme pour la reconstruction de Gaza, mais les pourparlers s’arrêtent là. On décide de remettre les négociations après les fêtes religieuses de l’automne. Très vite, les tensions se ravivent. En novembre, on se souvient particulièrement de l’attentat qui a fait 6 morts dans une synagogue, et un peu plus tôt, il y a bientôt un an, et ce pour la première fois depuis 1967, l’Esplanade des mosquées à Jérusalem-Est fut fermée par les autorités israéliennes suite à l’attaque d’un Palestinien sur une figure de l’ultra nationalisme israélien, mais aussi d’un policier, et de la mort de ce Palestinien.

Un an après, avec une période de quasi accalmie au printemps 2015, les autorités israéliennes ont décidé depuis aujourd’hui mercredi 14 octobre 2015, de bloquer l’accès du quartier arabe de Jérusalem avec des points de contrôle tout autour. Cette mesure survient après la nouvelle attaque de trois Israéliens par des Palestiniens lors de deux attentats hier à Jérusalem. Washington a condamné ces attaques, et appelé de nouveau les autorités israéliennes et palestiniennes à ramener l’ordre.

Aujourd’hui, à chaque attaque palestinienne, la répression de l’armée israélienne se fait lourdre. Chacun, Israélien, Palestinien, politique, policier, média, se renvoit la balle. À qui accorde-t-on le plus d’importance? Qui a raison ? Qui a tort ? Qui a commencé ? Le problème c’est que nous ne sommes pas dans un jeu d’enfants. Depuis début octobre, des assassinats en plein Jérusalem, dont un couple israélien mort devant leurs enfants, un bébé blessé… Et en réponse l’attaque de nationalistes israéliens brûlant la maison de Palestiniens, un bombardement a également causé la mort d’une Palestinienne et de son enfant. On dénombrerait environ 7 morts côté israélien et plusieurs blessés, 30 côté palestinien dont plusieurs sont les auteurs d’attentats. Des arabes israéliens ont également attaqué et tué des juifs israéliens. On a observé près de 100 incidents par mois de jets de pierre depuis un an, 10 de cocktails molotov. Des attaques à la voiture-bélier, et surtout celles à l’arme blanche se multiplient. Le couteau est ainsi devenu le symbole d’une nouvelle escalade de l’horreur, et renforce l’idée d’une possible 3e Intifada.

 

Comment réagissent les autorités des deux côtés ? Fin septembre, à l’assemblée générale de l’ONU, le drapeau palestinien était hissé pour la première fois de l’Histoire, après le discours de Mahmoud Abbas. Celui-ci brandissait la menace de l’annulation du statut-quo des accords d’Oslo, auquel Israël, représentée par Netanyahu, s’accroche pourtant encore, comme si rien n’avait ou ne devait changer. La communauté internationale, jusqu’à présent, ne s’est pas encore révoltée. Pourtant, Mahmoud Abbas, lors de son discours a prononcé distinctement ces mots : « Nous ne sommes plus liés par ces accords. Notre patience est arrivée à bout« . Netanyahu a proposé une rencontre pour de nouvelles négociations, mais Abbas et les dirigeants palestiniens n’y croient plus. Sommes-nous arrivés à un point de non retour ?

 

À voir également : le silence de Netanyahu dénonçant le silence international concernant les dangers du nucléaire iranien.

 

SCANDALE VOLKSWAGEN – Le 20 septembre Volkswagen reconnu une des plus grandes fraudes de l’industrie automobile dans toute son histoire. Le nom à retenir ? Martin WINTERKORN, rigoureux, passionné, scientifique, depuis qu’il a pris les manettes de la société en 2007 tout a augmenté, et il a un oeil surtout, même lors des salons. Comment penser alors qu’il dit la vérité, et qu’il n’était au courant de rien?  Fin septembre, il démissionnait. A l’origine du scandale ? L’utilisation massive d’un logiciel permettant de tromper les contrôles sur les émissions polluantes. 11 millions de voitures ont été équipées depuis 2009 d’un logiciel permettant de réduire de façon mensongère les émissions des véhicules diesel. A l’Usine de Wolksfburg, on s’indigne des emplois ainsi mis en dangers par les plus grands. Hier on annonçait que près de 30 responsables étaient impliqués dans le scandale, tandis que les équipementiers tentaient de rassurer. Aux dernières nouvelles la marque a été obligée de rappeler 2,4 millions de véhicules rien qu’en Allemagne.

 

LA MECQUE / ACCIDENT MORTEL – Le bilan de la bousculade lors du pélerinage du 24 septembre dernier s’alourdit. 1631 pélerins seraient décédés selon le recensement effectué par 31 pays. Le premier bilan donné par les autorités saoudiennes a ainsi presque doublé depuis trois semaines.

 

AFGHANISTAN / USA : Un hôpital afghan bombardé par l’armée américaine – Le 3 octobre, un hôpital de Médecins sans frontières a été bombardé par l’armée américaine. On compte une vingtaine de morts, dont des enfants, et des blessés graves. L’action menée durant une opération pour reprendre la ville de Kunduz aux talibans, s’apparente fortement à un crime de guerre. Les actions humanitaires sont ainsi souvent la cible de l’armée. Dans un premier temps, les autorités militaires se sont défendues de ce crime indiquant tout simplement que la signalisation de l’hôpital était mauvaise ; puis, ces mêmes autorités ont ensuite affirmé avoir été prises pour cibles par des talibans présents au sein de l’hôpital. Or, au début du conflit, depuis le 28 septembre les portes de l’hôpital de MSF étaient fermées de jour comme de nuit, comme l’affirment certains témoins. On peut craindre qu’il n’y ait plus d’espace humanitaire neutre pour une armée qui voit tout noir ou tout blanc. Le président américain Obama a annoncé une enquête, mais qui n’aboutira certainement pas à grand chose, et on le regrette.

 

EI : Le chef Abou Bakhr-Baghdadi serait mort lors d’un raid  lundi 12 octobre 2015. L’incertitude règne encore sur la mort du numéro 1 de l’Etat islamique lors de frappes aériennes irakiennes.

 

 

Scandale Wolkswagen –

Accident mortel lors du pélerinage à la Mecque – 

Un hôpital afghan bombardé par l’armée américaine – 

Le rapport final des Néerlandais sur le Vol MH17 a été dévoilé – 

Nouvelles fusillades meurtrières aux Etats-Unis d’Amérique – 

Elections américaines : le point Donald Trump vs Hilary Clinton – 

L'épave du boeing du vol MH17, il y a un an, dans l'est ukrainien.

L'épave du boeing du vol MH17, il y a un an, dans l'est ukrainien.

VOL MH17 : Le RAPPORT FINAL des Néerlandais sur le Vol MH17 a été dévoilé – Souvenez-vous c’était le 17 juillet 2014 dans l’est de l’Ukraine (pays à l’honneur la semaine prochaine dans Culture Access) On dénombre 298 morts, dont la majorité de Néerlandais. Ils viennent de dévoiler leur rapport final. La réponse est sans appel : le missile était bien russe. Le système BUK est produit en Russie, mais les rebels n’auraient pu tirer seuls estiment les experts. Une erreur a sans doute était commise par des pro-russes confondant l’avion avec un avion militaire ukrainien. Les experts doivent désormais se pencher sur la question cruciale : qui a tiré ?

 

USA / Nouvelles FUSILLADES meurtrières aux Etats-Unis d’Amérique – Enième débat sur le contrôle des armes aux Etats-Unis après de nouvelles fusillades sur des campus en Arizona et dans l’Oregon, où le meurtrier a demandé aux Chrétiens de se lever dans l’amphi après avoir tiré sur le professeur, début octobre. Il y aurait en moyenne plus d’une fusillade par jour aux Etats-Unis (ce qui implique au moins 3 personnes tuées par arme à feu n’impliquant pas le tireur, ou 4 personnes y compris le tireur). Obama a de nouveau plaidé pour un contrôle plus strict et déploré que « ces faits deviennent une routine ».

 

USA / ELECTIONS américaines : Hilary Clinton mène la danse côté démocrate – Son principal rival reste le socialiste Bernie Sanders. Le combat demeure donc : capitalisme vs socialisme. La question de la messagerie privée plutôt que celle du gouvernement de Clinton, dit « scandale des e-mails », est revenue sur le tapis, mais tout le monde en a assez, et les autres candidats ont même défendu Mrs Clinton. L’ancienne secrétaire d’Etat des Etats-Unis a totalement dominé le premier débat de son camp politique.

Bernie Sanders et Hilary Clinton lors du débat des démocrates / Octobre 2015

Bernie Sanders et Hilary Clinton lors du débat des démocrates / Octobre 2015


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s